Archives par étiquette : Linux

Trouver la date d’installation de Linux

Un jour j’avais besoin de réviser quels serveurs arrivaient à leur fin de vie physique au travail avant qu’un événement malheureux arrive.  Je n’étais pas là lors de l’installation de certains de ces serveurs et l’ancien technicien n’avait pas noté les dates d’installation de ces serveurs nulle part…

Après quelques recherches, j’ai trouvé quelques response.  La première concerne les distributions de Linux basées sur les RPM telles que RHEL et CentOS :

# rpm -qi basesystem

Note: Sur certains types de serveurs virtuels (V-Server), cette commande affiche la date d’installation du « basesystem » de la machine hôte et non pas de la machine virtuelle donc faites attention et vérifiez l’autre commande ci-dessous.

La deuxième réponse que j’ai trouvé est plus générique mais dépend du fait que le fichier en question aurait pu être modifié ou recréé même si ceci est peu probable.  Presque toutes les distributions de Linux vont créer une clé d’hôte ssh lors du premier démarrage suivant l’installation, on peut donc vérifier sa date de création très simplement :

# ls -l /etc/ssh/

J’espère que ceci vous aura aidé un peu!  Du moins, ça a fonctionné dans tous les cas où je l’ai essayé jusqu’à présent…

Comment éviter le « content spamming »

Contexte

Évidemment, puisqu’il est question sur mon site de Linux (CentOS) en général, ce très léger article est pensé en conséquences d’un site web fonctionnant sous Apache.  Pour de l’information sur le content spamming sous Windows (IIS) ou tout autre serveur web Linux, veuillez taper « content spamming redirect NOMDUSERVEUR » dans votre engin de recherche favori.

Pourquoi?

Les engins de recherche aujourd’hui vérifient beaucoup de choses et essaient de se défaire des concepteurs de sites publicitaires et autres.  Dans certains cas, ils se sont rendu compte que certains concepteurs hébergeaient le même site sur plusieurs serveurs sous des domaines différents, ce qui réplique le contenu à plusieurs endroits dans les engins de recherche et a pour but de faire sortir le site plus haut ou plus souvent.

Pour éviter que votre site web ayant plusieurs domaines ou sous-domaines pointant légitimement sur le même contenu ne soit considéré comme l’un de ces sites (content spammer), vous devez rediriger tout ce qui pointe vers le même contenu sur un seul domaine ou hôte.

Plusieurs domaines ou hôtes

Si vous avez plusieurs domaines (ex.: mathieupeloquin.com, mathieupeloquin.ca, mathieupeloquin.net, etc.) ou plusieurs hôtes (ex.: mathieupeloquin.com, www.mathieupeloquin.com, support.mathieupeloquin.com, etc.), il vous faut faire une redirection permanente en disant à Apache que si ce n’est pas exactement le bon nom qui est tapé, il faut rediriger vers le bon de façon permanente (de façon à ce que le navigateur et les engins de recherche s’en souviennent).

Dans un fichier .htaccess à la racine web du site (habituellement dans le dossier html ou public_html), vous placez un fichier nommé « .htaccess » (le point « . » est important) contenant le texte suivant (ajustez selon votre nom de domaine) :

RewriteCond %{SERVER_PORT} ^80$
RewriteCond %{HTTP_HOST} !^www\.mathieupeloquin\.com$
RewriteRule ^(.*) http://www.mathieupeloquin.com/$1 [L,R=301]

Avec ces règles, si une personne tape www.mathieupeloquin.ca ou mathieupeloquin.com ou test.mathieupeloquin.com et que cet hôte pointe sur mon hébergement, il sera automatiquement et de façon permanente, redirigé vers www.mathieupeloquin.com.

Pourquoi le port 80?

C’est simple : de rediriger une adresse qui est en https poserait problème avec la configuration du certificat de sécurité…  Il est préférable de rediriger de cette façon avec un certificat de sécurité :

RewriteCond %{HTTPS} off
RewriteRule (.*) https://www.mathieupeloquin.com/$1

Conclusion

J’espère que le tout vous aura aidé à mieux sortir ou éviter de moins bien sortir dans les engins de recherche.  C’est simple et efficace et sans maintenance si vous ajoutez d’autres hôtes ou noms de domaines plus tard.