Archives par étiquette : ifcfg

Configurer une adresse IP statique sur CentOS

Notes

1. Ceci devrait fonctionner de façon similaire sur RHEL (Red Hat Enterprise Linux) et Fedora Core

Les étapes

1. Configurer le script de la carte réseau
2. Configurer les paramètres réseau globaux
3. Configurer les serveurs DNS

Étape 1: Le script de la carte réseau

Tout d’abord, les scripts de carte réseau sont situés dans /etc/sysconfig/network-scripts/ et sont nommés sous « ifcfg-ethX » où X est le numéro de la carte réseau.  Si vous avez plus d’une carte et voulez savoir quelle carte correspond à quel numéro, vous pouvez parcourir ces fichiers et vous devriez voir une description sur la première ligne de chaque script ressemblant à celle-ci : « # D-Link System Inc RTL8139 Ethernet » et juste un peu plus loin, vous devriez avoir une ligne contenant l’adresse MAC de votre carte réseau sous « HWADDR=… ».  Ces lignes devraient vous aider à trouver la carte réseau recherchée.

Lorsque vous avez trouvé le script voulu, vous devez insérer l’adresse IP que vous souhaitez donner à cette carte réseau et au moins les lignes suivantes (ceci est un exemple, s’il vous plaît remplacez ces valeurs par les vôtres sur votre serveur) :

DEVICE=eth0
BOOTPROTO=static
BROADCAST=192.168.0.255
HWADDR=AA:BB:CC:DD:EE:FF
IPADDR=192.168.0.111
NETMASK=255.255.255.0
NETWORK=192.168.0.0
ONBOOT=yes

Étape 2: Configurer les paramètres réseau globaux

Les paramètres réseau globaux sont situés dans le fichier /etc/sysconfig/network et devraient ressembler à ceci (à nouveau, modifiez ces valeurs pour les vôtres):

NETWORKING=yes
NETWORKING_IPV6=no
HOSTNAME=charlie.mathieupeloquin.com
GATEWAY=192.168.0.254

Les noms des paramètres parlent d’eux-mêmes.

Étape 3: Configurer les serveurs DNS

C’est bien d’avoir configuré l’adresse IP, le réseau, le masque de sous-réseau et la passerelle mais sans serveurs DNS, nous ne résoudrons pas les noms de domaine.  Les serveurs DNS sont spécifiés dans le fichier /etc/resolv.conf.  Mon fichier d’exemple ressemble à ce qui suit puisque je l’ai pris sur mon serveur de fichiers local derrière un routeur résidentiel mais les serveurs de production sur Internet ont généralement deux ou plusieurs serveurs DNS (de vrais serveurs DNS) et peuvent même pointer vers eux-mêmes (127.0.0.1 ) si la machine roule elle-même BIND/named.  Voici mon fichier exemple pour mon serveur de fichiers local :

search mathieupeloquin.com
nameserver 192.168.0.254

Dernière Étape

L’étape finale pour prendre toutes ces modifications en compte en est de redémarrer votre réseau.  Ce que je fais habituellement quand je suis connecté en tant que root est :

# service network restart
ou
# /etc/init.d/network restart